L’Europe est morte à Auschwitz


Par Sebastián Vivar Rodríguez*

      Je marchais sur la Rambla del Raval (Barcelone) et je l’ai vu clairement: «La vérité ne se mariera pas n’importe qui” (proverbe espagnol).

      Nous assassiner 6 millions de Juifs et d’importer 20 millions de musulmans, en général fondamentalistes.

      Il ne faut pas généraliser? Je suis d’accord, mais la façon dont les choses se passent pour nous, je crois qu’il peut très bien généraliser. Y at-il des exceptions? Certainement oui … mais ils sont des exceptions.

      Pour le reste, en général, nous disons que dans Auschwitz nous avons brûlé la culture, l’intelligence et la capacité pour créer la richesse; nous brûlons les gens qu’il proclame de soi le choisi de Dieu; les gens qui ont donné aux esprits d’humanité cela a changé le cours d’histoire humaine (Christ, Marx, Einstein, Freud) et a contribué de façon significative aux moments grands de progrès et de bien-être.

      Et il est aussi le résultat de l’assouplissement des frontières et le relativisme culturel et les valeurs sous le prétexte absurde de tolérance ont été ceux de 20 millions de musulmans, souvent analphabètes et fanatiques que l’Europe a été admis et que le meilleur scénario est, comme je l’ai dit, cette Rambla del Raval, la plus haute expression du tiers monde et le ghetto, et que le pire préparés pour des attentats comme ceux de Manhattan ou la Madrid, sur les planchers de protection officielle que nous fournissons chaque jour.

      Nous avons changé la culture, le fanatisme, la capacité à créer de la richesse, par la volonté de détruire. L’intelligence, la superstition.

      Nous avons changé l’instinct pour triompher des Juifs – que même dans les plus mauvaises conditions imaginables n’ont pas fatigué de vouloir un jamais-meilleur monde de paix – par l’impulsion suicidaire de Leganes.

      Nous avons échangé des diamants, comme la richesse portative à la fois suivante que les Juifs de l’Espagne doivent se débarrasser, par les pierres palestiniennes contre toute tentative de paix.

      Nous avons échangé la fierté pour survivre, par l’obsession fanatique pour mourir et à propos le meurtre de nous et nos enfants.

      Cette erreur que nous avons fait!

      * Sebastián Vivar Rodríguez, pseudonyme utilisé par un citoyen espagnol. Malgré plusieurs messages sur l’internet déclarent que c’est un journaliste, écrivain, industriel, professeur d’université, etc. Ne sais vraiment pas qui est en réalité.

      Source

      1. Magazine Gentiuno, Espagne.



This entry was posted in Europe and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to L’Europe est morte à Auschwitz

  1. Marlène says:

    Réellement, l’Europe est morte à Auschwitz. Qui ont contribué à civiliser le monde, court le risque d’être avalé par l’ignorance et le fanatisme. Et ceci dans complet siècle 20 !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s